PRODUITS ESPACES Marques & Designers Thèmes Offres Info Showrooms
Gio Ponti Art Edition
Édition spéciale

À propos de TASCHEN

Gio Ponti - publié par TASCHEN Verlag

La maison d'édition familiale TASCHEN est sur la voie du succès depuis sa création par Benedikt Taschen en 1980. Leader du marché mondial des livres illustrés depuis 2014, avec 20 millions de livres vendus par an, TASCHEN est devenue incontournable. Tout a commencé avec l'idée de proposer des livres illustrés bien conçus, multilingues et abordables dans un segment traditionnellement assez cher et spécialisé. Avec les premières monographies sur Annie Leibovitz et Salvador Dalí, cette idée s'est rapidement avérée être un succès au début des années 1980, à la suite de quoi TASCHEN a développé plusieurs collections dans les années qui ont suivi, établissant de nouveaux thèmes centraux en termes de contenu avec, outre l'art, l'architecture, le design, la photographie, le cinéma et le style de vie. Depuis le milieu des années 1990, la maison d'édition dispose de structures de distribution dans le monde entier et, depuis qu'elle s'est ouverte au marché haut de gamme en 1999, elle propose aussi bien des livres finement conçus et finement illustrés que des séries de livres illustrés à bas prix.

Le coffert Gio Ponti Art Edition

En 2021, TASCHEN a publié un ouvrage complet sur Gio Ponti, qui peut être considéré comme l'un des plus importants architectes, designers et directeurs artistiques du XXe siècle. La Gio Ponti Art Edition est une édition limitée à 1000 exemplaires qui, outre le livre illustré, comprend la réédition de la table basse "Planchart Coffee Table" et un ensemble de quatre tirages numérotés des études de Ponti sur les paquebots.


La table basse originale de 1954 dans la salle de réception principale de la Villa Planchart, Caracas, Venezuela (1953-57), Photo : Antoine Baralhe

Ensemble du coffret strictement limité, initié par la maison d'édition TASCHEN


Gio Ponti - Promo-XL de TASCHEN Verlag et smow

Gio Ponti a laissé son empreinte sur son époque. Il a conçu l'élégant gratte-ciel Pirelli à Milan, l'incontournable chaise Leggera, des tapis, des villas, des vases ou des carreaux de céramique. Trop de choses à mentionner... Mieux vaut s'asseoir à sa table basse Coffee Table et ouvrir le livre de 572 pages qui raconte l'histoire du maestro. C'est ce qu'a fait Jörg Meinel, directeur général de smow, qui s'est ensuite entretenu avec Marlene Taschen, directrice générale de TASCHEN Verlag, au sujet de ses "livres pour optimistes".

Marlene Taschen

Jörg Meinel : Vous choisissez toujours des personnalités passionnantes pour vos éditions XXL. Qu'est-ce qui vous a attiré chez Gio Ponti et comment avez-vous procédé ?

Marlene Taschen : Gio Ponti est l'un des plus grands architectes, designers et directeurs artistiques du XXe siècle. Pour un hommage sans précédent aux réalisations de Ponti, nous proposons un livre d'images et de textes brillamment reproduits qui rapproche les lecteurs de son œuvre comme jamais auparavant. Avec des textes de Lisa Licitra Ponti et un essai biographique approfondi de Stefano Casciani, ce volume a été réalisé en étroite collaboration avec le musée Gio-Ponti-Archiv et son fondateur Salvatore Licitra. L'éditeur est Karl Kolbitz, qui vit à Berlin.

JM : Les éditions TASCHEN sont à la fois culte, culturelles, artistiques et des objets de collection. Comment répondre à toutes ces attentes ?

MT : Nos livres ont une valeur en termes de contenu et de publication, mais ils sont aussi des objets qui ont une valeur propre en termes d'aspect, de matérialité et de toucher. Pour les éditions limitées et signées de TASCHEN, nous ne travaillons avec (presque) aucune contrainte budgétaire : Tout ce qui nous semble indispensable doit figurer dans le livre, même si c'est souvent difficile à réaliser ou d'un coût exorbitant.

Nous ne pourrions pas le faire pour un volume à dix euros, mais nous avons l'habitude de faire suivre les grandes éditions limitées par des éditions moins chères du même contenu dans des formats adaptés. Nous voulons toujours offrir le meilleur à nos lecteurs TASCHEN, quelle que soit la taille de leur porte-monnaie. Le public cible des éditions TASCHEN est constitué de collectionneurs.

En plus d'un livre rare et exceptionnel, nos clients disposant d'éditions limitées, lorsque tout va bien, ont également le bénéfice de voir leur fortune augmenter. Par le passé, la valeur de nos éditions a souvent triplé, quadruplé ou quintuplé en peu de temps - et même plus. Voici quelques exemples : SUMO de Helmut Newton, dont la valeur marchande est passée de 1 500 dollars en 1999 à 25 000 dollars aujourd'hui ; Peter Beard, qui est passé de 5 000 à 12 500 dollars ; et Jeff Koons, qui est passé de 1 000 à 4 500 dollars en quelques mois.


Gio Ponti Art Edition Set

JM : Vous mentionnez quelque chose d'important : les collectionneurs en tant que clients. Est-ce qu'ils réagissent différemment des autres lecteurs ?

MT : Les collectionneurs qui s'intéressent particulièrement à un sujet ont généralement d'autres occasions de comparaison et remarquent que nous abordons une question avec le même intérêt, la même curiosité et le même sérieux. C'est apprécié, surtout quand on parvient à créer des objets de désir. Au fil des décennies, nous nous sommes fait un nom et notre gamme promet diversité et excellence. Nous avons des collectionneurs dans le monde entier qui collectionnent nos éditions Collector et Art Edition. Le collectionneur René Rousseau en Belgique a même construit un musée pour sa collection de livres TASCHEN, montrant le dévouement avec lequel chaque livre a été produit par nos soins.


JM : Il est intéressant de constater que la fin du livre a été décrite pendant des années - et que vous avez toujours autant de succès. Comment expliquez-vous que les gens veuillent encore tenir des documents imprimés dans leurs mains ?

MT : Il ne fait aucun doute que le support du livre a été confronté à une concurrence importante au cours des deux dernières décennies, mais je crois toujours au livre en tant que transmetteur et conservateur de connaissances, de valeurs et de créativité. Les livres peuvent être très inspirants et, dans le meilleur des cas, les livres distillent la qualité.

C'est également vrai pour les expositions, les applications et les sites web, bien sûr, mais un livre a quelque chose d'encore plus durable, et je pense, de plus authentique et raffiné, à mon avis. Enfin, et ce n'est pas le moins important, les livres sont une joie personnelle pour moi, et je les trouve également un excellent équilibre dans nos vies quotidiennes numérisées. Je trouve très gratifiant de porter le drapeau d'un contenu de qualité. Je pense qu'avec nos livres, nous apportons quelque chose de positif au monde.

JM : Vous êtes la PDG de TASCHEN depuis début 2017 : quelle est la répartition des tâches avec votre père Benedikt ?

MT : Mon père et moi nous complétons étonnamment bien. Nous nous coordonnons quotidiennement, ce qui nous oblige à tenir compte des fuseaux horaires, car mon père vit à Los Angeles. Nous avons des idées de base similaires, mais nous sommes différents, je dirais même complémentaires. Je m'occupe de l'ensemble de l'activité opérationnelle : gestion du personnel, édition et production, communication et marketing - via nos magasins, tous les canaux de distribution numériques tels que notre site web, la vente en ligne, les médias sociaux, la logistique et la zone commerciale.

Mais je maintiens aussi le contact avec des artistes et des auteurs et je cherche de nouveaux projets et de nouveaux sujets. Mon père est toujours responsable de l'ensemble du programme, de la conception et du design de chaque livre. Ensemble, nous prenons toutes les décisions pertinentes.

JM : Votre père a commencé en 1980 avec une petite boutique à Cologne en Allemagne, qui s'est transformée en maison d'édition. Vous gérez maintenant 13 magasins dans le monde, y compris les pop-up stores. Vous semblez aimer essayer de nouvelles choses, n'est-ce pas ?

MT : Nous sommes toujours intéressés par de nouvelles ouvertures lorsque de bonnes opportunités se présentent. La taille et l'emplacement sont cruciaux. Nous venons d'ouvrir un pop-up store dans le quartier de l'Eixample à Barcelone en Espagne. Le magasin a ouvert juste à temps pour la Saint-Georges, une fête historique catalane qui célèbre à la fois la Journée mondiale du livre et la Journée des amoureux. Dans un bâtiment élégant et moderne, à une minute à pied de la célèbre La Pedrera de Gaudí, le magasin présente le meilleur de l'univers de TASCHEN, notamment des tirages en édition limitée, des éditions Collector et Art Edition, ainsi que des volumes sur l'art, l'architecture, la musique, le cinéma, les bandes dessinées, la mode, etc.

JM : Merci beaucoup pour l'interview et à bientôt.

(Notez que le pop-up store sera ouvert jusqu'au 13 juin 2021)


Marlene Taschen est la directrice générale de TASCHEN Verlag, que son père Benedikt Taschen a fondé en 1980 par amour pour les bandes dessinées et, peu après, pour les livres d'art. Il a remporté des succès avec des monographies sur la photographe Annie Leibovitz et l'artiste Salvador Dalí, et a mis sur le marché, pour la première fois, des livres d'art de bonne facture que les gens pouvaient se permettre. Aujourd'hui, TASCHEN, dont le siège est à Cologne en Allemagne, est le leader mondial du marché du livre illustré. Cela est dû en partie au fait que la maison d'édition parvient à trouver un équilibre entre prix abordable et exclusivité. TASCHEN célèbre actuellement l'œuvre de l'architecte et designer italien Gio Ponti (1891-1979) avec une édition XL de 572 pages - et une édition spéciale limitée disponible exclusivement chez smow.